Facebook Pixel

La connaissance est un pouvoir… Seulement si vous avez une plateforme pour l'appliquer.

La connaissance est un pouvoir… Seulement si vous avez une plateforme pour l'appliquer.

J’ai toujours un partisan de la recherche de la connaissance. En effet, depuis mon plus jeune âge, je me suis exercé à apprendre plusieurs choses. Tellement curieux et toujours en quête de compréhension du mystère caché derrière chaque concept, je me suis évertué à pratiquer choses qui me semblaient un mystère. Aujourd’hui, avec un cœur assez lourd parfois de déception ou d’impression que tout cela était inutile, je commence à croire que la connaissance est frustrante.

Une vie remplie des connaissances sans réelle application durable

Sur mon mur des accomplissements qui me paraissent plutôt garnis, je vois vraiment de choses que j’ai appris. Je vous cite ci-dessous quelques exemples.

À peine, vers mes dix ans, j’ai voulu connaitre comment monter les ampoules électriques (« J’ai été électrisé au passage »)

Mon père faisait de l’élevage des poules dans notre maison familiale. Un de ces matins, je me suis arrêté devant l’une des couveuses de poussins. Je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer qu’une ampoule électrique était décroché et se trouvait au sol. En effet, pour faciliter la croissance des poussins, on devait les mettre dans de petites bulles avec des ampoules pour les réchauffer.

Je me suis approché plus prêt de l’ampoule que j’ai ramassé et reconnecté. En l’espace de quelques secondes, j’ai ressenti la charge dans mon corps au niveau des molaires. Cela avait une impression d’un coup de pied. Je me suis retourné croyant que c’était mon papa qui m’avait surpris.  À la fin, j’ai tout de même réussi à reconnecter l’ampoule.

Quelques années plus tard, connecté les ampoules et faire des montages électriques étaient mon passe-temps. Mon grand-père me confiait d’ailleurs souvent la responsabilité de faire le dépannage électrique chez ses locataires.

J’ai développé une passion pour la cuisine grâce à ma complicité avec ma maman

Ma maman a toujours une femme très occupé et plutôt très attentionné. J’aimais bien être à ses côtés pendant ses moments disponibles. Par conséquent, je l’observais cuisiner et faire plusieurs choses. Après un certain moment, j’ai commencé à me pratiquer dans différents plats. Il est certes vrai qu’au début, je faisais beaucoup de ratés; mais j’ai fini par devenir meilleur dans la cuisson de plusieurs plats.

J’ai appris le dépannage des ordinateurs et devenu la référence dans mon université

En première année universitaire, je me suis fait plaisir en achetant un ordinateur de bureau. Aujourd’hui quand j’y pense, j’en ris parce que l’espace de stockage était à peine 4 Go.  Je l’utilisais pour les stockages des musiques, quelques vidéos et des documents importants.

Un jour, lors des échanges des fichiers avec des amis, mon ordinateur a eu un virus qui dupliquait les fichiers.  À ce moment-là, je n’avais aucune connaissance du monde de dépannage des ordinateurs.  Afin de m’aider à fixer la panne, j’ai contacté un ami qui m’a proposé son voisin qui maitrisait bien ce type de problème.

Des expériences perdues ?

Au regard de ce que je suis devenu aujourd’hui, je suis parfois tenté de croire que tous ces apprentissages sont inutiles. En effet, aujourd’hui plutôt confortable à faire des sites web et des applications pour les entreprises, j’ai l’impression de ne mettre en pratique qu’un dixième de ce que j’ai appris toute ma vie. Occasionnellement, j’aimerais bien m’exprimer ou contribuer davantage dans plusieurs aspects de la vie. Je semble être envahi par cette pensée d’incapacité et me limite dans mes actions.

Peut-être, je suis gouverné par la direction des opportunités que le réel désir d’appliquer mes connaissances?

Je ressens très souvent des regrets de n’avoir pas pu mettre en pratique mes connaissances. Dès que cette idée du pourquoi me vient en tête, je me ressaisis en me disant: « Où aurais-je pu l’appliquer?». 

Selon les opportunités qui s’offrent à moi, tout ne parait pas réuni pour me permettre de facilement appliquer mon savoir-faire· En effet, je ne crois pas être en mesure de faire les dépannages électriques au Canada sans accréditation.😁 Le maximum que je pourrais faire dans ce cas, c’est de régler quelques pannes mineures chez moi.

Un autre paramètre qui ne paraît pas jouer en ma faveur sont les moyens financières.  J’ai très habituellement répondu que je suivais la direction du vent à ceux qui m’ont pausé la question : « Tu ne fais plus dans … ». Bien que convaincu que pour mon bonheur et fierté personnel, je devrais exploiter mes connaissances; j’ai l’impression que c’est inutile si un retour financier ne suit pas.

La connaissance est un pouvoir; elle donne spécialement un avantage lorsqu’on l’utilise.

Dans le contexte de mon pays d’origine (Le Cameroun), par exemple, j’étais respecté par mes camarades de pouvoir les assister à fixer leur problème d’ordinateur.  😅 Je m’offrais une certaine importance lorsqu’une personne m’appelait et disait : « Mon ordinateur ne fonctionne plus ».

Commentaires: (0)

Obtenez une estimation pour votre projet

Fondateur & Président @ Phoenix Forge et Prositeweb | Expert en développement des sites et des applications web